Fleurs  de  Franche-Comté


et  alentours



Glossaire (F à P)



   Filet : partie de l'étamine, portant l'anthère, insérée le plus souvent sur le réceptacle floral.
   Foliole : un des éléments constituant le limbe d'une feuille composée (il n'y a pas de bourgeon à la base d'une foliole).
   Follicule : type de fruit sec, déhiscent, issu d'un carpelle unique et s'ouvrant sur un seul côté.
   Fruit : structure contenant les graines et se formant, après la fécondation, par développement du gynécée.
   Gamo ... : attribut d'un élément composé de pièces soudées (ex. : corolle gamopétale).
   Glutineux : visqueux, gluant.
   Gousse : type de fruit sec déhiscent, formé à partir d'un seul carpelle, s'ouvrant par deux lignes de déhiscence.
   Grappe : type d'inflorescence non ramifiée, s'épanouissant de la base vers le sommet, constituée de fleurs pédonculées.
   Gynécée : une fleur type comporte de l'extérieur vers l'intérieur : d'abord deux cycles de pièces stériles - le calice (formé par les sépales) et la corolle (formée par les pétales) , puis deux cycles de pièces fertiles - l'androcée (formé par les étamines) et le gynécée ou pistil (formé par les carpelles).
   Gynobasique : style dépassé, au cours de sa croissance, par le développement de la partie ventrale du carpelle et paraissant ainsi inséré à la base du gynécée.
   Gynopleural : nectaire g. (= nectaire septal) ; cavité sécrétrice laissée par la coalescence incomplète de parois carpellaires.
   Gynostème : pièce florale regroupant par soudure des pièces de l'androcée et du gynécée.
   Hampe : partie de tige, constituée d'un unique entre-noeud allongé, sans feuille et reliant la partie feuillée de la plante à l'inflorescence (ou la fleur unique). (tulipe, primevère élevée).
   Héliophile : plante ne se développant bien qu'en stations ensoleillées.
   Hermaphrodite : fleur possédant des pièces mâles (étamines) et femelles (pistil) ; plante ne portant que des fleurs hermaphrodites.
   Hétérochlamydée : fleur h. = fleur comportant deux enveloppes florales différenciées (calice et corolle)
   Hétérostylie : existence, chez différents individus d'une même espèce, de styles de longueurs différentes par rapport au filet des étamines, le stigmate se trouvant au-dessus ou au-dessous des anthères selon les individus.
   Homochlamydée : fleur h. = fleur ne comportant qu'une seule enveloppe florale (calice en général)
   Houppier : ensemble des branches, rameaux et feuillage développés au-dessus du tronc (du fût).
   Hypanthium : réceptacle en forme de coupe, formé de la soudure de la partie basale des sépales, des pétales et des filets des étamines.
   Hypogyne : un des types d'insertion du périanthe et de l'androcée par rapport au gynécée ( voir schéma Flash ).
   Imbriquée : un des types de préfloraison ( voir schéma Flash).
   Imparipenné : en disposition pennée, avec un nombre impair d'éléments (de folioles dans le cas d'une feuille).
   Indéhiscent : partie (fruit, étamine,...) ne s'ouvrant pas spontanément à maturité.
   Infère : une des dispositions du gynécée par rapport au périanthe et à l'androcée ( voir schéma Flash ).
   Inflorescence : groupement de fleurs.
   Intine : couche interne de la paroi du grain de pollen.
   Introrse : orienté vers l'intérieur, s'ouvrant vers l'intérieur (cf. extrorse).
   Involucelle : petit involucre situé au sommet des rayons d'une ombelle, à la base des rayons d'une ombellule.
   Involucre : ensemble de feuilles, de bractées ou d'écailles placées à la base d'un ensemble de fleurs.
   Isostémone : androcée comportant un nombre d'étamines égal à celui des pièces de la corolle et alternant avec celles-ci.
   Lenticelle : ouverture, de forme lenticulaire, permettant la respiration des couches du liège.
   Limbe : lame plate et élargie de la feuille (ou d'une pièce florale).
   Loculicide : mode de déhiscence des capsules, par des fentes au milieu des loges carpellaires (= au niveau de la nervure dorsale du carpelle).
   Lyré : découpé en segments dont le terminal est bien plus grand que les latéraux.
   Marginale : un des types de placentation ( voir schéma ).
   Méricarpe : élément se séparant lors de la déhiscence d'un fruit sec schizocarpe.
   Monadelphe : androcée dont toutes les étamines sont soudées ensemble au niveau des filets.
   Monoïque : plante dont les individus portent des fleurs mâles et des fleurs femelles (mais pas de fleurs bisexuées).
   Monopodiale : un des types de ramification de la tige ; le bourgeon terminal assure d'une année sur l'autre la croissance de l'axe principal.
   Myrmécochorie : dispersion des graines, des fruits, ..., par les fourmis.
   Nectarifère : secrétant du nectar.
   Nervation : disposition des nervures d'une feuille.
   Nervure : prolongement et ramification des tissus conducteurs du pétiole dans le limbe.
   Nodosité : renflement au niveau d'un organe.
   Nucule : akène à paroi sclérifiée.
   Obdiplostémone : androcée comportant deux cycles d'étamines, l'externe étant alterne avec les sépales (donc opposé aux pétales), l'interne étant alterne avec les pétales (donc opposé aux sépales).
   Ochréa : gaine formée, chez les Polygonacées, par les stipules soudées entre elles et entourant la tige au-dessus de l'insertion de la feuille.
   Ombelle : type d'inflorescence non ramifiée, constituée de fleurs situées dans un même plan et insérées au même niveau sur un axe commun.
   Ombellule : inflorescence de type ombelle, de rang 2 (ou plus) dans une ombelle composée.
   Onglet : partie inférieure rétricie et allongée de certains pétales, prolongée par le limbe.
   Opposé : 1. pour les feuilles = insérées au même niveau sur la tige, l'une en face de l'autre. 2. pour les fleurs = pièces fertiles insérées "en face" des pièces stériles (par exemple, étamines opposées aux sépales).
   Ornithochorie : dispersion des graines, des fruits, ..., par les oiseaux.
   Orthotrope : un des types d'ovules ( voir schéma Flash ).
   Ouverte : un des types de préfloraison ( voir schéma Flash).
   Ovaire : base renflée du carpelle contenant les ovules. Terme utilisé aussi pour désigner l'ensemble du gynécée.
   Ovule : structure femelle contenue dans l'ovaire et qui se transformera en graine après la fécondation.
   Palmé : se dit d'éléments (nervures, folioles) divergents dès la base et disposés comme les doigts d'une main.
   Panicule : type d'inflorescence composée, à deux ou plusieurs niveaux (grappe de grappes, voire grappe de cymes).
   Paracytique : un des types de stomates ; les cellules de garde sont entourées par deux cellules annexes.
   Paratétracytique : un des types de stomates ; les cellules de garde sont entourées par quatre cellules annexes.
   Pariétale : un des types de placentation ( voir schéma ).
   Pédicelle : support d'une fleur dans une inflorescence.
   Pédoncule : support d'une inflorescence ou d'une fleur isolée.
   Penné : disposé de chaque côté d'un axe (aspect des barbes d'une plume).
   Pentacyclique : fleur comportant cinq verticilles de pièces.
   Pentamère : fleur dont les sépales et les pétales sont au nombre de 5 (ou un multiple de 5).
   Périanthe : ensemble des pièces florales stériles (calice et corolle) entourant les pièces fertiles (androcée et gynécée).
   Péricytique : un des types de stomates ; une seule cellule annexe entoure les cellules de garde.
   Périderme : tissu de protection externe, remplaçant l'épiderme détruit par l'accumulation de bois.
   Périgone : périanthe constitué d'un seul type de pièces, les tépales.
   Périgyne : un des types d'insertion du périanthe et de l'androcée par rapport au gynécée ( voir schéma Flash ).
   Pétale : une des pièces florales stériles constituant la corolle.
   Pétiole : axe plus ou moins court, de diamètre réduit, qui rattache la lame (le limbe) de la feuille à la tige.
   Phloème : tissu conducteur de la sève élaborée (résultant de la photosynthèse), constitué d'éléments conducteurs (les tubes criblés) et d'éléments de soutien (fibres cellulosiques, parenchyme). Le phloème primaire est produit par les méristèmes apicaux ; le phloème secondaire (le liber) est issu du cambium vasculaire. Le phloème stratifié est un liber où alternent des bandes de fibres et des bandes de tissu ordinaire de phloème.
   Pionnière : espèce capable des coloniser les espaces libres de végétation.
   Pivotant : enracinement comportant une racine principale s'enfonçant verticalement dans le sol.
   Placentation : disposition des ovules à l'intérieur de l'ovaire ( voir schéma ).
   Pollinisation : transport du pollen des organes mâles (étamines) sur les organes femelles (stigmate).
   Polygame : plante dont les individus portent des fleurs unisexuées et des fleurs hermaphrodites.
   Préfeuille : petite pièce foliacée (une ou deux) située entre la bractée et la fleur.
   Préfloraison : disposition des pièces du périanthe les unes par rapport aux autres, dans le bouton floral ( voir schéma Flash).
   Pyxide : type de fruit sec déhiscent. Capsule s'ouvrant par une fente circulaire séparant deux parties, l'urne à la base et l'opercule se détachant au sommet.



©  angiofc  /  2005-2010       [Contact]       [Droits de copie]       [En ligne : 2005-12-12 ; modif. 2007-02-18]

 










































.